Franck Giovannini

Chef de cuisine, Bocuse de bronze

Nos partenaires

Array ( [0] => Array ( [alignement] => left [texte] =>

À propos

Franck Giovannini est aujourd’hui à la tête des cuisines du Restaurant de l’Hôtel de Ville. Il dirige une équipe de vingt personnes, très qualifiée et expérimentée, qu’il connaît parfaitement. Après avoir partagé avec Benoît Violier 20 ans d’amitié et de travail dans cet établissement, au service de l’excellence culinaire, il prend maintenant en charge la constitution des cartes du restaurant, dans la continuité de l’œuvre accomplie par Frédy Girardet, Philippe Rochat et Benoît Violier

Encouragé par son père à poursuivre sa vocation, Franck Giovannini commence son apprentissage auprès de Claude Joseph dans le canton de Vaud à l’Auberge de la Couronne. En 1993, il se rend au Canada puis à New York, dans les cuisines de Gray Kunz, aux côtés de qui il officie en tant que chef de partie au Restaurant Lepinasse à l’Hôtel St. Regis. Gray Kunz lui transmet alors le « virus de Crissier». Il y avait lui-même passé cinq années sous la direction de Frédy Girardet, tout comme Claude Joseph, qui lui avait recommandé Franck.

A son retour de New York en 1995, Franck Giovannini commence son service comme chef de partie à Crissier, sous la direction de Frédy Girardet. Le Restaurant de l’Hôtel de Ville sera sa destinée gastronomique

En 1996, il y fait la connaissance de Benoît Violier et cette date marque le début d’une amitié profonde. Il complète cependant sa formation internationale aux Etats-Unis, en 1999 et 2000, au poste de sous-chef de cuisine au Stonehedge Inn Restaurant, dans le Massachussetts. Fort de cette expérience américaine, il revient à Crissier en 2000 visiter son ami Benoît Violier. Celui-ci vient d’être nommé chef de cuisine par Philippe Rochat, maintenant aux commandes des cuisines du Restaurant de l’Hôtel de Ville, et convainc Franck d’occuper la place de sous-chef de cuisine. « Si Benoît n’avait pas insisté pour m’avoir à ses côtés, je crois bien que je serais reparti ! », confesse volontiers Franck Giovannini, pour exprimer le lien profond qui unissait les deux hommes

Lors de la passation de flambeau entre Philippe Rochat et Benoît Violier à la tête du restaurant en 2012, Franck Giovannini succède naturellement à Benoît Violier au rang de chef de cuisine. La complicité entre les deux chefs est devenue légendaire et leur travail commun va les mener très haut dans la reconnaissance gastronomique nationale et internationale.

Par ailleurs Frank Giovannini est un grand amateur de concours culinaires, passion qu’il partage avec son équipe. Il a remporté deux fois la sélection suisse du Bocuse d’or, pour terminer à la 3e place avec un Bocuse de bronze en 2007 et le Prix du poisson en 2011, lors de la finale à Lyon. Il a également remporté la 1ère place au Concours International des Disciples d’Escoffier en 2009. Il est aujourd’hui président de l’Académie Suisse du Bocuse d’Or et président de la Délégation Suisse de l’Académie Culinaire de France.

 

[images_section] => Array ( [0] => Array ( [image] => Array ( [ID] => 1076 [id] => 1076 [title] => Franck_img-2 [filename] => franck_img-2.jpg [url] => http://chefs-vaudois.ch/wp-content/uploads/2016/04/franck_img-2-e1487092905556.jpg [alt] => [author] => 14 [description] => [caption] => [name] => franck_img-2 [date] => 2016-04-20 20:01:51 [modified] => 2016-04-20 20:01:51 [mime_type] => image/jpeg [type] => image [icon] => http://chefs-vaudois.ch/wp-includes/images/media/default.png [width] => 1536 [height] => 1920 [sizes] => Array ( [thumbnail] => http://chefs-vaudois.ch/wp-content/uploads/2016/04/franck_img-2-150x150.jpg [thumbnail-width] => 150 [thumbnail-height] => 150 [medium] => http://chefs-vaudois.ch/wp-content/uploads/2016/04/franck_img-2-240x300.jpg [medium-width] => 240 [medium-height] => 300 [medium_large] => http://chefs-vaudois.ch/wp-content/uploads/2016/04/franck_img-2-768x960.jpg [medium_large-width] => 768 [medium_large-height] => 960 [large] => http://chefs-vaudois.ch/wp-content/uploads/2016/04/franck_img-2-819x1024.jpg [large-width] => 819 [large-height] => 1024 ) ) ) ) [calquer_hauteur] => image ) )

À propos

Franck Giovannini est aujourd’hui à la tête des cuisines du Restaurant de l’Hôtel de Ville. Il dirige une équipe de vingt personnes, très qualifiée et expérimentée, qu’il connaît parfaitement. Après avoir partagé avec Benoît Violier 20 ans d’amitié et de travail dans cet établissement, au service de l’excellence culinaire, il prend maintenant en charge la constitution des cartes du restaurant, dans la continuité de l’œuvre accomplie par Frédy Girardet, Philippe Rochat et Benoît Violier

Encouragé par son père à poursuivre sa vocation, Franck Giovannini commence son apprentissage auprès de Claude Joseph dans le canton de Vaud à l’Auberge de la Couronne. En 1993, il se rend au Canada puis à New York, dans les cuisines de Gray Kunz, aux côtés de qui il officie en tant que chef de partie au Restaurant Lepinasse à l’Hôtel St. Regis. Gray Kunz lui transmet alors le « virus de Crissier». Il y avait lui-même passé cinq années sous la direction de Frédy Girardet, tout comme Claude Joseph, qui lui avait recommandé Franck.

A son retour de New York en 1995, Franck Giovannini commence son service comme chef de partie à Crissier, sous la direction de Frédy Girardet. Le Restaurant de l’Hôtel de Ville sera sa destinée gastronomique

En 1996, il y fait la connaissance de Benoît Violier et cette date marque le début d’une amitié profonde. Il complète cependant sa formation internationale aux Etats-Unis, en 1999 et 2000, au poste de sous-chef de cuisine au Stonehedge Inn Restaurant, dans le Massachussetts. Fort de cette expérience américaine, il revient à Crissier en 2000 visiter son ami Benoît Violier. Celui-ci vient d’être nommé chef de cuisine par Philippe Rochat, maintenant aux commandes des cuisines du Restaurant de l’Hôtel de Ville, et convainc Franck d’occuper la place de sous-chef de cuisine. « Si Benoît n’avait pas insisté pour m’avoir à ses côtés, je crois bien que je serais reparti ! », confesse volontiers Franck Giovannini, pour exprimer le lien profond qui unissait les deux hommes

Lors de la passation de flambeau entre Philippe Rochat et Benoît Violier à la tête du restaurant en 2012, Franck Giovannini succède naturellement à Benoît Violier au rang de chef de cuisine. La complicité entre les deux chefs est devenue légendaire et leur travail commun va les mener très haut dans la reconnaissance gastronomique nationale et internationale.

Par ailleurs Frank Giovannini est un grand amateur de concours culinaires, passion qu’il partage avec son équipe. Il a remporté deux fois la sélection suisse du Bocuse d’or, pour terminer à la 3e place avec un Bocuse de bronze en 2007 et le Prix du poisson en 2011, lors de la finale à Lyon. Il a également remporté la 1ère place au Concours International des Disciples d’Escoffier en 2009. Il est aujourd’hui président de l’Académie Suisse du Bocuse d’Or et président de la Délégation Suisse de l’Académie Culinaire de France.